gtag('config', '<!-- Global site tag (');
La Relaxation Coréenne

La Relaxation Coréenne

Connaissez vous la relaxation coréenne ? Malgré son nom c’est un massage qui nous vient tout droit de l’Asie.

Très peu connue en Occident, la relaxation coréenne appartient aux traditions extrêmes orientales et à la grande tradition chinoise. Elle est toujours pratiquée en Asie, notamment en Corée dans les villages au sein des familles.

Il est importé en France par Monsieur Rishi J-B expert en massage et énergétique chinoise qui à recensé en Asie lors de ses nombreux voyage ces pratiques populaires. Sur cette base il serai l’initiateur de la relaxation coréenne, véritable art de la relaxation profonde et du lâcher prise. Le mot « relaxation » peut prêter à confusion, il ne s’agit pas d’une relaxation guidée par la voix, mais par des gestes et vibrations mis en œuvre par le praticien. Le bénéfice ressenti dépend de la capacité de détente et de relâchement propre à chacun. Le receveur a un rôle important à jouer, se laisser faire. Plus il se détendra plus il rentrera dans une relaxation très profonde.

Ce massage a pour effet notamment :

  • une action relaxante profonde
  • une réappropriation de son corps et une fluidité des mouvements
  • un lâcher prise mental
  • une ouverture au niveau de la respiration, sensation de légèreté
  • un éveil de la conscience du corps qui favorise l’homéostasie (capacité au corps à se réguler)
  • une meilleure circulation sanguine, lymphatique et énergétique.

Comment se réalise ce massage ?

La relaxation coréenne se réalise habillé dans une tenue confortable au sol sur un futon, destiné à la globalité du corps, des pieds à la tête, à travers différentes séries de mouvements.

Par différentes types de vibrations, tétanisations, mais aussi de mobilisations douces, d’étirements, mouvement d’apesanteur, balancements, de lissages, de lâcher, de balayages, de percussions, de pressions glissées en rotation, de manœuvre de massage au niveau des pieds, des mains et de la tête.

Sa caractéristique

Le point qui donne sa particularité à ce massage c’est qu’il se pratique en deux phase. La première est active où la personne est « secouée », la seconde est passive où la personne « intègre » les sensations sans qu’il n’y est aucun contact extérieur. Le moment le plus important est celui de l’intégration, comme dans tous massages. Au fait des vibrations, le but de la relaxation coréenne est de reproduire une ondulation « naturelle » du corps de la personne massée et de conserver cette ondulation assez longtemps pour que le cerveau en crée une persistance. C’est ainsi que durant la phase passive, la personne massée ressent fortement une « ondulation » provenant de son cerveau, c’est une phase exaltante et très relaxante.

Le toucher

En relaxation coréenne, le toucher est délicat, neutre. Bien souvent, ce n’est que la paume de la main qui touche le segment corporel concerné, les doigts étant légèrement levés. Le praticien ne reste pas constamment en contact physique avec le receveur. Après avoir travaillé par exemple sur une jambe, il lâche celle-ci, avant de passer à l’autre.

Pour qui ?

Cette méthode s’adresse aux adultes. Cependant, elle peut également s’utiliser très facilement avec des enfants à partir de 6 ans. Le praticien, de façon ludique, pourra enchaîner les mouvements en utilisant éventuellement des sons, en faisant visualiser des images, avec des séries de mouvements courtes (20 minutes).

Contre indication

  • Inflammation des articulations, prothèse articulaires.
  • Maladies infectieuses et inflammatoires.
  • Tendinite, sciatique, lumbago.
  • Pathologie lourde (cancer, problème cardiaque…).
  • Ostéoporose.
  • Traumatisme physique: minimum 3 mois après une intervention chirurgicale.
  • Grossesse.

 

Une belle découverte pour ce massage et une expérience unique. J’espère que cet article vous a plu. 

A bientôt

Pauline

https://sciencedumassage.fr/massage-visage-relaxant

https://sciencedumassage.fr/gestion-du-stress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *