gtag('config', '<!-- Global site tag (');
Kobido

Kobido

Plus jeune, plus beau par le massage Kobido, oui c’est possible ! Ce massage est l’un des soins naturels qui vient du Japon, connu également sous le nom de « massage facial Japonais ». Il date de 1472. Recommandé pour tous ceux et celles qui souhaitent avoir un visage en beauté mais aussi en parfaite santé. Kobido qui signifie « ko » ancien, « bi » beauté, « do » voie.

Son but est de conserver la jeunesse de la peau du visage et celle du cou et d’éliminer les rides d’expressions. Le massage Kobido travail sur un résultat « anti-âge », et donne un coup d’éclat au teint. L’épiderme va bénéficier d’une nouvelle croissance de celle ci, entraînant un résultat liftant et tenseur. Le massage du visage liftant japonais est une véritable technique alliant les bienfaits de la relaxation et ses hauts pouvoirs tenseur et anti-rides. Naturellement décontractant par ces muscles du visage, il permet au receveur de s’évader du quotidien. Le Kobido consiste en des séances généralement allant de 50 minutes à 1h30. Les effets bénéfiques de ce massage se ressentent après 2 ou 3 semaines.

 

L’histoire du Kobido

La naissance du Kobido a lieu en 1472. Lorsque deux des plus grands maîtres d’Anma étaient en compétition dans une auberge à Suruga (maintenant connue sous le nom de Shizuoka, au sud du Mont Fuji). La compétition a duré des mois et consistait à effectuer des traitements du visage avec Kyoku-te. Au cours de la compétition, les deux maîtres se sont reconnus mutuellement et ont travaillé ensemble pour créer une nouvelle maison (semblable à une entreprise) appelée Kobido. Ils ont établi 48 techniques de Kobido, distinctes d’Anma. Créés par deux des plus grands maîtres de l’époque, ces techniques étaient très avancées. La nouvelle clinique de Kobido se trouvait le long de la route de Tokaido (entre Tokyo et Osaka). Elle est devenue extrêmement populaire.

Son évolution

Pendant quelques centaines d’années, les techniques de Kobido sont transmises à de nouveaux maîtres. Au milieu de l’ère Meiji (vers 1888), les styles français de massage et de soin du visage ont commencé à entrer au Japon. La clinique Kobido s’est adaptée à ces nouvelles structure en améliorant son propre schéma thérapeutique. En incluant des traitements plus approfondis comprenant des soins hydratants, nettoyant, des masques ainsi que d’autres pratiques de soin de la peau.

Aujourd’hui

Le Kobido est un art ancien, resté essentiellement le même au fil des siècles. Cependant, afin de conserver le traitement facial le plus avancé. Le Kobido s’adapte au monde et à son environnement. Les techniques originales, telles que définies par les deux maîtres, demeurent, mais la présentation et la composition des traitements continuent à être adaptées et modifiées de décennie en décennie.

La philosophie Kobido

La philosophie de Kobido est que la beauté ultime provient d’un équilibre parfait entre la santé physique, émotionnelle et spirituelles. Kobido atteint l’excellence en combinant des techniques raffinées au fil des siècles avec les meilleurs produits disponibles pour créer des soins de qualité supérieure pour le visage et le corps. Kobido fournit simplement les meilleurs soins de la peau sans compromis. Leur conviction première est que la beauté est le reflet de la santé totale. Les traitements Kobido sont donc conçus pour optimiser leur santé et améliorer leur beauté.

Le ressenti

Une sensation de chaleur nous envahi comme si on avait fait du sport et en même temps une grande détente musculaire dans tout le corps. Malgré qu’il n’y est que le visage qui soit massé, on ressent un réel effet dans tout l’organisme. Avec ce massage on lâche prise assez rapidement. On sent les muscles du visage se relâcher sous cette chaleur et ses manœuvres rapides mais très précise.

Les bienfaits

Pour bien comprendre les bénéfices de ce massage, il convient de rappeler que le visage, à l’instar du corps, est mis en tension par des muscles et innervés par des flux sanguins. Soumis au stress ou à la fatigue, il peut se contacter et se creuser, laissant apparaître des rides d’expressions plus ou moins marquées. La gestuelles du Kobido du visage, correspondant aux zones d’acupuncture. Il permet d’obtenir plusieurs avantages.

  • Lutte contre le relâchement cutané.
  • Repulpe les rides et ridules d’expressions.
  • Favorise la détente et la relaxation.
  • Action sur le système nerveux et le sommeil.
  • Diminution des marques du stress visible sur la peau.
  • Ré-oxygénation du sang et donc des cellules.
  • Possède un effet détoxifiant.
  • Aide à éliminer l’acné.
  • Encourage la croissance du collagène et de l’élastine.
  • Tonification de la peau.
  • Circulation du Chi.
  • Luminosité du teint.

La technique

Pour ce qui est de la pratique, les techniques restent profonde. Le massage fait appel aux mouvements glissés en alternance, aux pressions, aux percussions, ainsi que de la digitopression. Ce qui constitue un ensemble de mouvements que l’on effectue au niveau du visage, de la nuque, du cou et du crâne.

Quelles zones sont traitées ?

Le massage du visage liftant n’a rien à voir avec un massage classique. C’est un lissage et un pétrissage des muscles depuis des millénaires. Il se déroule du décolleté jusqu’au front en passant par les joues, le contour des lèvres, la zone orbiculaire, et se termine sur la boite crânienne. Dynamique mais jamais brutal ni désagréable, ces gestes activent le processus de production de collagène, d’élastine et de l’oxygénation du sang pour éclaircir également le teint.

Le Kobido a plus d’un millier de techniques

Certaines sont des techniques classiques du visage ou d’Anma, tandis que d’autres sont des techniques de signature anciennes de Kobido unique au Kobido.

  • Kei satsu ho, effleurage ou lissage : technique de base pour échauffer les tissus et permettre de passer d’une technique à l’autre.
  • Ju netsu ho, pétrissage : la technique principale de l’Anma qui consiste à pétrir la peau sur des zones bien précises et de courte durée.
  • Shin sen ho, vibration : vibrations sur la surface cutanée favorisent la circulation sanguine et le drainage lymphatique.
  • Ap paku ho, pression : il s’agit de digito-pression pour stimuler des points précis du visage et rééquilibrer l’énergie via les méridiens.
  • Ko da ho, percussion : tapotement légers qui réduisent les tensions musculaires et libèrent les toxines.
  • Un do ho, étirement et mouvement : associés aux autres gestuelles, elles optimisent leurs effets.

Les techniques signature de Kobido sont uniques, même parmi les autres styles de facial japonais. Les techniques de signature enseignées en Kobido sont spécifiques à Kobido. Ces techniques sont la marque du soin visage japonnais traditionnel Kobido.

Pratiquant du Kobido

Si l’on se considère comme un pratiquant de Kobido, on doit être capable de démontrer ces techniques de signature. Le Kobido est la forme de soin visage japonais la plus avancée techniquement au Japon, sinon dans le monde. On peut dire que Kobido possède le plus grand nombre et le plus complexe des techniques. Il y a plus d’un millier de techniques dans le Kobido, divisées en 48 catégories différentes. Dans chacune de ces catégories, il existe de nombreuses variantes de ces techniques en fonction de la partie du visage sur laquelle sont appliquées. Contrairement à la plupart des techniques de massage Anma, les 48 techniques Ancien Signature de Kobido sont très spécifiquement conçues pour les traitements du visage et ne sont pas facilement utilisables sur d’autres parties du corps. Le Kobido est une forme d’art unique, basée sur l’Anma mais séparée de celle-ci.

Pour qui ?

Le massage Kobido convient à toutes personnes. A partir de 30 ans a titre préventif étant donné que le but est d’éliminer les rides d’expressions. Mais tout types de peau peuvent également en bénéficier. Ce massage facial est fait pour tous ceux qui souhaitent diminuer les traces laissé par le temps, en faisant appel aux méthodes naturelles. C’est également recommandé aux personnes anxieuses et stressées. Le massage Kobido se pratique en suivant les traditions ancestrales japonaises. En effet il se déroule selon toutes sortes de rituels de l’ancien japon, donnant un aspect spirituel singulier aux séances de massage. Pour un résultat optimal, il est conseillé de se faire masser 1 fois par semaine au début ( les 2 premiers mois ). Puis une fois par mois afin d’entretenir et de prolonger les bénéfices du soin.

Un petit plus !

Lorsque l’on applique sa crème de soin, la façon dont on l’applique est primordial pour l’effet du produit. C’est très simple 50 % de l’effet de la crème est dû à la manière dont on l’utilise. C’est un mini massage, et ceci devrait faire partie de votre routine de soin, car un meilleur résultat par votre produit. De plus ces petites manœuvres vont faire perdurer l’effet de votre massage Kobido. Rassurez vous les manœuvres sont très simple et rapide. Prenez une noisette de votre crème, mettez de part et d’autre sur votre visage. Faites pénétrer votre produit en lissant vers le hauts tout en suivant les fibres musculaires de votre visage. Répéter l’opération jusqu’à ce que la crème est pénétrer dans votre peau.

Un article ciblé sur la beauté du visage. Dites moi en commentaire si cela vous à plu!

A bientôt

Pauline

https://sciencedumassage.fr/lhistoire-du-massage-2-3

 


Une réaction au sujet de « Kobido »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *