gtag('config', '<!-- Global site tag (');
Le massage est il efficace contre le stress ?

Le massage est il efficace contre le stress ?

Pour nombreux d’entre nous, le stress est un concept fourre-tout désignant un vague sentiment de malaise. Et pourtant, biologiquement parlant, le stress est un mécanisme complexe nous rendant capables de réagir à une situation nouvelle par le combat ou la fuite. Sans lui, la race humaine aurait probablement disparu. Le stress est la forme qu’utilise l’organisme pour mobiliser l’énergie emmagasinée et la rendre immédiatement disponible. Qu’il s’agissent de dévaler les escaliers du métro avant que la rame ne s’ébranle, ou de prendre la parole en public. Le stress nous permet tout simplement de faire face ou de nous adapter aux innombrables demandes de l’existence. C’est une réaction biologique bien réelle à une stimulation extérieure physique, psychique ou sensorielle. Plus précisément, c’est un quasi-réflexe qui se décompose en trois phases: alarme, résistance, épuisement.

1. Phase de choc

C’est les premiers symptômes du stress. Une phase de choc intervient au moment où vous recevez le stimulus « stressant ». Votre rythme cardiaque s’emballe, votre tonus musculaire et votre taux de sucre dans le sang s’effondrent. Votre organisme va à ce moment tout faire pour s’adapter. Quelle que soit le nature du stimulus, la réponse biologique de votre organisme sera invariablement la même.

2. Phase de résistance au stress

Si le stimulus persiste, vous passez à une phase de résistance. Votre organisme est en position d’alarme et de mobilisation pour tenter de capitaliser d’autres ressources afin de trouver un nouvel équilibre. Votre corps se met à secréter d’autres hormones: l’endorphine aux vertus apaisantes, le cortisol, la dopamine, la sérotonine et enfin des hormones sexuelles. A ce stade, le stress est considéré, d’un point de vue biologique, comme un agent stimulant bénéfique pour l’organisme, qui lui permet de réagir pour survivre à des situations pouvant le mettre en danger.

3. Phase d’épuisement

Si le stress perdure et que votre organisme est incapable de faire face car les dépenses énergétiques nécessaires sont trop importantes, vous passez à une phase d’épuisement. Vos défenses immunitaires perdent du terrain, ce qui vous rend extrêmement sensible aux agressions extérieures. Vous êtes dans un état de tension excessive. Votre soupape de sécurité explose. Apparaissent alors la fatigue, la colère, voir même la dépression.

La gestion du stress comprend un large éventail de techniques et de psychothérapies.

Ceci visant à contrôler le niveau de stress d’une personne, en particulier le stress chronique. Dans le but généralement d’améliorer le fonctionnement quotidien de la personne.

Savoir se relâcher pendant un massage n’est pas évident pour tous. D’ailleurs tout le monde n’est pas habitué à être masser et donc touché. Le stress peut se manifester de plusieurs manières, être crisper, une respiration rapide, le fait de toujours combler le silence pendant le massage… Alors vous allez avoir les bienfaits de votre massage sur votre corps. Mais j’en doute pour un effet long terme. Ainsi votre esprit ne se sera pas entièrement relâché. Pour vous qui êtes très stressé. Vous allez ressentir un effet agréable sur le moment qui va peut être duré quelques jours. Mais qui ne durera pas plus longtemps. D’ailleurs vous pouvez même appréhender les sensations désagréables qui peuvent y avoir quand il y a une tension.

Le massage

Le toucher est souvent présenté au travers des techniques de massage uniquement pour ses bienfaits physiques. Son importance psychologique et sa dimension relationnelle sont passées sous silence. Il met en jeu la relation avec l’autre, il incarne et permet d’avoir une relation à notre corps, il enseigne l’importance de notre corps autant qu’il aide à exprimer les sentiments et à partager avec l’autre au niveau le plus fondamental. Le geste du toucher est vieux comme le monde et c’est certainement la plus ancienne et la plus instinctive des thérapeutiques.

Un outil précieux contre le stress

Elle revient aujourd’hui en force dans le sillage des médecines douces, le besoin de prendre soin de soi et de juguler le stress de la vie moderne.

A en croire une enquête, réalisée en juillet 2012 par l’institut Ipsos pour le compte du salon Rééduca, seulement 5% des Français s’adonneraient aux bienfaits du massage. Certes, hors prescription médicale, les séances sont un peu onéreuses. Mais lorsque le praticien est de qualité, elles ne s’apparentent ni à un confort ni à un simple luxe.

Au delà du plaisir et de la détentes qu’il procure sur le moment, le massage a en effet des vertus curatives, à court et long terme, incontestée. De nombreuses études cliniques ont constaté la pertinence de certaines manœuvres pour réduire les raideurs articulaires et les douleurs neuromusculaires chroniques, apaiser les maux de tête et les troubles digestifs, stimuler les défenses immunitaires ainsi que la circulation sanguine et lymphatique.

Une fois libéré des tensions qui assaillent, le corps est davantage capable de se défendre par lui-même, en particulier de mieux résister au stress.

Des effets anxiolytiques

Les manœuvres très appuyées sur tout le corps, telles celles réalisées lors d’un vrai massage suédois ou deep tissue, exercent aussi un effet bénéfique sur le système immunitaire et hormonal. Des récepteurs spécifiques du toucher profond localisés dans le derme. La couche de peau située juste sous l’épiderme, sont à cette occasion stimulés. Ils envoient alors des impulsions nerveuses à la moelle épinière, laquelle les achemine jusqu’au cerveau.

En réponse, celui-ci se met à produire de grandes quantités de dopamine, de sérotonine et d’endorphine. Les hormones cérébrales du soulagement et du plaisir qui diffusent illico dans tout l’organisme par l’intermédiaire de la circulation sanguine.

Une étude américaine, menée en septembre 2010 au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles, a clairement démontré qu’il en résultait également une diminution importante de la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress. Des cathéters intraveineux ont été posés dans le bras de cinquante-trois bénévoles en bonne santé. Tous se sont ensuite allongés sur une table de massage confortable, dans un cadre strictement identique.

Mais 29 d’entre eux ont reçu un massage suédois de 45 minutes dans les règles de l’art. Et 24 sujets n’ont eu droit qu’à des touchers légers, principalement des effleurages. L’analyse des échantillons de sang prélevés chez tous les participants avant et après la séance a clairement montré la différence.

Chez les personnes ayant été vraiment massées, ils constatent une nette augmentation de la concentration en lymphocytes (globules blancs du système immunitaire). Une diminution significative de la vasopressine, hormone qui régule la pression sanguine. Une libération de cortisol par les glandes surrénales.

Chez les autres, en revanche, seule une élévation de l’ocytocine (hormone de satisfaction) est décelable. L’effet anxiolytique des massages ne révèle donc pas du simple effet placebo.

Voici l’article publié le 07 sept 2010 au sujet de cette étude:  https://www.cedars-sinai.org/newsroom/

Mon observation professionnelle

L’effet du massage sur la physiologie du corps reste encore difficile à croire pour beaucoup d’entre nous, malgré les chiffres des études qui parlent d’eux même. Cependant, ce que je peux dire de mon expérience en tant que professionnelle à mon niveau de praticienne. Toutes les personnes que j’ai pu masser ont eu, un changement « psychologique » dans leurs manières d’être après la séance. A la fin de chaque séance, le corps réagit complètement différemment face aux manœuvres. Et même pour les personnes que je suis d’une séance à l’autre, on voit le corps évoluer. Il est en général plus détendu que les premières séances et réagit beaucoup rapidement pendant la séance. Ainsi la personne très stressée de base, ne réagira pas de la même manière au fur et à mesure des séances. Elle sera de plus en plus détendu dans son corps comme dans son esprit.

J’espère que cet article au sujet du stress VS massage vous a plu. Dites moi ce que vous en avez pensé en commentaire.

A bientôt

Pauline

Massage libérateur

Deep Tissue Massage

 

 

One thought on “Le massage est il efficace contre le stress ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *