gtag('config', '<!-- Global site tag (');
Deep Tissue massage, comment ça marche ? 2/3

Deep Tissue massage, comment ça marche ? 2/3

Précédemment, nous avons vu l’effet du deep tissue sur la structure et la posture du corps. Pour ce second article « comment ça marche ? », je vais vous faire partager une expérience qui a été faite au Canada, ce qui va permettre de mieux comprendre la réaction du corps face au massage. Puis nous allons voir comment réagit l’organisme face au deep tissue massage.  Notamment, la peau, le transit la circulation des liquides ainsi que la capacité respiratoire…

Expérience: un massage anti inflammatoire

Une étude a été faite par des biologistes du département des maladies neuromusculaires et neurométaboliques de l’université McMaster, à Hamilton (Ontario). J’ai trouvé intéressant de vous faire partager les conclusions de cette expérience. Ici, ils ne parlent pas du Deep Tissue massage précisément mais de diverses techniques utilisées généralement en rééducation. Ce qui se rapproche du Deep Tissue pour un objectif de récupération physique.

Ces chercheurs canadiens ont décrypté les rouages intimes de leurs modes d’action sur l’homme. Ils seraient encore plus efficients qu’on ne l’imaginait dans la mesure où ces manipulations sont susceptibles d’engendrer dans l’organisme des modifications biochimiques en chaîne qui se propagent jusqu’au cœur même des cellules.

Test

Pour leur étude, ils ont recruté onze jeunes sportifs qu’ils ont fait pédaler sur un vélo stationnaire durant soixante-dix minutes à toute vitesse.

Après cet effort intense, chacun d’eux a bénéficié d’un massage sur une seule jambe. En analysant les échantillons de muscles prélevés à l’intérieur de leurs cuisses juste avant l’exercice, dix minutes après le massage puis deux heures et demie plus tard.

Observations

Les chercheurs se sont aperçus que le massage avait déclenché des effets comparables à un traitement antalgique médicamenteux.

Même si les biopsies des deux jambes présentent les même micro-lésions occasionnées par le pédalage forcené, celles issues des muscles massés concentrent en effet beaucoup moins de molécules inflammatoires que les autres. Ces dernières n’ont pas été évacuées par les mouvements de malaxage, de friction, d’étirement, mais tout simplement muselées par les cellules musculaires elles-mêmes.

Explication

Les pressions induites par le massage sont détectées par de minuscules capteurs enchâssés dans la membrane des cellules. Ceux-ci transmettent aussitôt l’information à l’intérieur de leur cellule sous forme de signaux moléculaires (des protéines kinases à la structure modifiée).

Des lors, la mécanique cellulaire se met en marche et provoque des événements en cascade qui aboutissent à l’activation de neuf gènes d’ordinaire silencieux, dont certains neutralisent le processus inflammatoire.

C’est pourquoi les douleurs immédiates et les courbatures du lendemain sont réduites. Mais, à plus long terme, d’autres gènes sollicités encouragent la genèse de nouvelles mitochondries, ces petits organites chargés de la production d’énergie à l’intérieur des cellules. L’augmentation de leur nombre peut prendre plusieurs semaines.

Aussi les tissus massés seront plus toniques et mieux armés face aux agressions durant tout ce temps.

https://fhs.mcmaster.ca/main/news/news_2012/massage_therapy_study.html

Stimulation des fluides

Le deep tissue est un massage appuyé mais très lent qui peu amener les liquides à se déplacer. En effet en décontractant les muscles notamment, les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Ces derniers sont moins comprimés ce qui permet de réguler leurs flux. Par la suite le mouvement du massage permet de remonter les fluides pour un meilleur retour veineux pour la circulation sanguine et une lymphe qui est amenée plus facilement vers les ganglions et particulièrement la citerne de Pecquet.

Une peau en santé grâce au deep tissue

Par conséquent cette stimulation des fluides va permettre un meilleur échange cellulaires. Ce qui par la suite permet une meilleure oxygénation des cellules ainsi qu’une excellente élimination des déchets. De ce fait vous allez pouvoir observer une peau en bonne santé, lumineuse et souple.

Un meilleur fonctionnement de la digestion et du transit intestinal

En procèdent à un étirement des muscles lisses, ceci débloque des tensions (bien souvent lié à l’émotionnel). Ainsi ces muscles déverrouillés admet un meilleur acheminement des éléments. Une excellente circulation qui accorde une digestion de qualité.

De plus, le fait de masser le diaphragme au préalable permet de préparer le transit aux prochaines manœuvres. Plus le diaphragme sera détendu et plus se sera simple a détendre les muscles lisses.

La capacité respiratoire

Le deep tissue améliore la capacité respiratoire, car en éliminant les tensions du dos, du buste jusqu’au bassin. Le corps n’est plus verrouillé, ce qui provoque une plus grande amplitude des mouvement ainsi une plus grande capacité respiratoire. Ceci ajoutant à savoir bien respirer permet un bénéfice énorme à votre corps.

 

Un aperçu de la puissance du Deep Tissue sur notre organisme, ainsi qu’une belle découverte grâce à nos amis canadiens. J’espère que cela vous à plu !

A bientôt

Pauline

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *